Modifier

Partout en France, des contre-pouvoirs féministes et LGBTI se créent pour résister et s’émanciper de notre société patriarcale. Qu’ils luttent au travers d’associations et des syndicats, se rassemblent et se rencontrent autour d’ateliers en non-mixité, et créent une contre-culture, les contre-pouvoirs féministes et LGBTI sont une force de plus en plus puissante et présente.

Pour construire un rapport de force féministe et LGBTI, l’autogestion et l’auto-émancipation sont de mise. Le carburant de ces contre-pouvoirs sont les violences patriarcales vécues partout et tout le temps. Face ..

Continuer la lecture...

À l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, dans plus de 70 pays, les féministes s’organisent pour lutter contre le patriarcat et appellent à la grève sur les lieux de travail, dans les foyers, dans les écoles et les universités ainsi qu’à arrêter toute forme de consommation. Pour interrompre toute activité productive et reproductive, formelle et informelle, rétribuée et gratuite. Pour se réapproprier tous les espaces publics. Pour bloquer tous les domaines dans lesquels les violences et les oppressions se reproduisent.

Cette période est marquée par la cr...

Continuer la lecture...

Quand c’est dur pour tout le monde, c’est pire pour les femmes. Le contexte épidémique ne déroge pas à cette triste règle : il y a eu encore plus de violences au sein des couples pendant le confinement, les femmes perdent plus d’emplois que le hommes (les femmes sont majoritaires dans la restauration et le commerce, les emplois précaires qu’elles occupent en majorité sont ceux qui disparaissent), les premières de cordée sont encore plus exploitées que d’habitude (aides à domicile, soignantes, couturières).

Et pourtant le confinement a montré que c’est effectivement grâce au soin aux autr...

Continuer la lecture...

Ce dimanche 30 aôut 2020, quatre colleuses féministes ont été insultées puis agressées à Montpellier : un homme leur a foncé dessus en voiture. Dans la soirée du 14 juillets 2020, six colleuses féministes nantaises étaient violemment interpellées par la police et agréssées physiquement pour deux d’entre elles. Quatre sont convoquées au tribunal pour “violences envers personnes dépositaires de l’autorité publique”. Leur procès aura lieu en avril 2021.

Depuis des années, la parole féministe contre les inégalités sociales, économiques et les violences faites aux femmes connait une nouvelle...

Continuer la lecture...

04
Mar
March 4, 2020, 5:55 pm

Le 8 mars prochain, rejoins-nous dans les rues de Marseille pour la journée internationale de lutte pour les Droits des Femmes !

A l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, dans plus de 70 pays, les féministes, femmes, lesbiennes, personnes trans, intersexes et non binaires s’organisent pour lutter contre le patriarcat. Pour interrompre toute activité productive et reproductive, formelle et informelle, rétribuée et gratuite, pour se réapproprier tous les espaces publics, pour bloquer tous les domaines dans lesquels les violences et les oppressions...

Continuer la lecture...