Modifier

A l’occasion de la journée de la Terre et des 2 ans du début de la Grande Marche du Retour à Gaza, une large coalition européenne d’ONG, syndicats, associations de migrants... lancent ce lundi 30 mars une pétition pour dire STOP aux drones israéliens pour surveiller les frontières de l’Union européenne et contrôler l’entrée de migrants sur son territoire.

La pétition "Non aux drones tueurs israéliens pour contrôler les frontières européennes"

Depuis novembre 2018, l’Agence européenne pour la sécurité maritime (EMSA) a loué, par l’intermédiaire de la compagnie portugaise CeiiA, deux drones Hermes 900, appelés encore « drones tueurs » et fabriqués par la plus grande entreprise militaire d’Israël, Elbit Systems. Selon le contrat de location pour deux ans, pour un montant de 59 millions d’euros, les drones sont utilisés principalement pour mettre en place les politiques répressives anti-immigration de l’Union européenne. Les experts condamnent ce changement vers la surveillanc...

Continuer la lecture...

Dans le cadre de la campagne Technopolice sur la surveillance numérique de nos vies, quel sera le devenir des frontières  ? Le remplacement des contrôles humains par des vérifications automatiques basées sur la collecte d’informations ou sur la reconnaissance faciale, bien loin d’éliminer les biais, rend les frontières particulièrement discriminantes.

Nous faisons la queue depuis un moment déjà pour passer les douanes à l’aéroport, les valises dans une main, le passeport et le billet dans l’autre. Nous avançons lentement vers les portiques automatisés qui ont remplacé les contrôleurs, et les autres voyageurs s’impatientent. La foule dirige soudain son attention vers l’un des portiques : celui-ci refuse de s’ouvrir et deux policiers demandent au passager refoulé – un homme arabe, la quarantaine, l’air aussi surpris qu’inquiet – de bien vouloir les suivre. L’homme en question n’a absolument rien à se reprocher et on imagine aisément son malaise et ce qu...

Continuer la lecture...