Modifier

Fin octobre, le média indépendant Rapports de force a été brutalement et sans crier gare effacé de Facebook. Retour sur un épisode qui confirme nombre de nos analyses et doit nous pousser à aller encore plus loin dans la «  dégafamisation  ».

Liens effacés, nouvelles publications refusées  : jeudi 15 octobre, Facebook a violemment frappé le média indépendant Rapports de force. Celui-ci, dont le motto est «  L’info pour les mouvements sociaux  », n’a reçu aucune mise en garde, aucune explication, et a simplement découvert soudainement la situation, complètement injustifi...

Continuer la lecture...

Alors que Facebook et Twitter avaient pu nous habituer jusque là à un certain laisser-faire sur leurs réseaux, permettant à toutes sortes d’opinions — des plus respectables aux plus immondes — de s’exprimer, ces derniers temps les règles ont changé.

Depuis 2016 et les accusations d’ingérence russe dans la présidentielle états-unienne, ces deux géants des réseaux sociaux se démènent pour prouver qu’on peut désormais leur faire confiance et que les fake news et l’ingérence étrangère, c’est terminé.

Autrement dit, ces réseaux commencent à censurer leurs utilisateurs et utilisatrices. Et vue...

Continuer la lecture...

Depuis plusieurs années les lois liberticides se multiplient [2]. En septembre dernier le ministère de l’intérieur présentait son nouveau schéma de maintien de l’ordre qui prévoit de nouvelles mesures liberticides sous prétexte de protéger les manifestant·es. Le projet de loi sur la « sécurité globale » déposé le 20 octobre dernier achève continue ce processus. Par cette loi le gouvernement confirme sa volonté autoritaire d’offrir à la police toute l’impunité qu’elle souhaite pour protéger les intérêts de la bourgeoisie en s’appuyant notamment sur la surveillance de masse de la population.

L...

Continuer la lecture...

Le 3 février dernier, La Quadrature du Net, La Ligue des Droits de l’Homme, la FCPE et la CGT Educ’Action des Alpes Maritimes étaient en audience devant le tribunal administratif (TA) de Marseille contre la mise en place d’un système de reconnaissance faciale à l’entrée de deux lycée de la région PACA.

Le TA a rendu sa décision hier, en statuant sur l’incompétence de la région PACA en matière d’encadrement et de surveillance des élèves annulant, de fait, la délibération lançant l’expérimentation du dispositif.

Ensuite, le tribunal reconnaît que cette délibération ne respecte pas le RGPD...

Continuer la lecture...

31 janvier et 1er février : deux journées pour s’opposer à la Smart City sécuritaire à Marseille ! (exposition – conférence publique – ateliers – actions)

À Marseille, la mairie nous a concocté plusieurs projets pour faire entrer la police dans l’ère de l’« intelligence artificielle ». Dans une ville où les services municipaux dysfonctionnent à tous les étages, dans une villes où les politiques publiques sont marquées par la corruption et la stratégie du pourrissement, les élus cherchent à faire dans le clinquants en achetant au prix fort les dernières technologies de contrôle social.

Just...

Continuer la lecture...