Modifier

La fédération SUD-Rail a envoyé le 13 janvier un communiqué rendant un hommage ému à Thierry, militant actif de SUD-Rail Alpes, décédé la veille. Une enquête interne est en cours et SUD-Rail s’engage à faire « le nécessaire pour que toute la lumière soit faite sur les raisons qui ont conduit à ce drame. Nous exigerons une transparence totale de la direction SNCF. »

Ce nouveau drame nous rappelle que chaque année, plusieurs collègues travailleur-euses du Rail meurent au travail. Selon les statistiques officielles disponibles actuellement, six collègues, dont trois de la sous-traitance, on...

Continuer la lecture...

À l’annonce du délibéré de leur procès aux Prud’hommes d’Arles, le 22 septembre dernier, l’incompréhension des salarié.e.s détaché.e.s plaignant.e.s était grande et leurs propos, forts et teintés d’amertume.

La semaine suivante, après lecture complète du jugement, c’est la colère qui l’a emporté, alors que de son côté, la presse évoquait une victoire en demi‐teinte.

Il faut dire qu’après tant d’années passées à rassembler les éléments de preuve, à construire des argumentaires juridiques et à attendre que justice leur soit rendue « au pays des Droits de l’Homme » tout en ess...

Continuer la lecture...

Grâce à la crise du coronavirus, la direction du groupe teste grandeur nature des réorganisations qu’il lui plairait bien de pérenniser. Au ­centre des enjeux : supprimer des emplois, notamment à la distribution. Pour cela, La Poste promet aux factrice et facteurs de ne travailler qu’un samedi sur quatre... sans dire la vérité sur les dégâts sociaux.

Durant tout le confinement, Philippe Wahl, le PDG du groupe, a porté la bonne parole capitaliste sur les plateaux de télé. Un trémolo dans la voix, il a louangé la résilience des postières et postiers. En réalité, comme toutes les profe...

Continuer la lecture...

Mardi 16 juin débute, à Arles, un procès intenté par des travailleuses et travailleurs détaché·es marocain·es et espagnol·es contre l’entreprise espagnole de travail temporaire Laboral Terra et sept entreprises employeuses de main-d’œuvre en France. Ce procès doit permettre de mettre en lumière la question des travailleuses et travailleurs détachés.

En 2017, le ministère de l’Agriculture comptabilisait plus de 67 000 travailleuses et travailleurs détaché·es, embauché·es soit directement par les exploitations agricoles soit via des entreprises de travail temporaire. La loi stipule que...

Continuer la lecture...

« Le 1er mai devrait être un symbole de solidarité internationale, de solidarité qui ne se limite pas aux cadres de l'État national qui correspond toujours aux intérêts des minorités privilégiées du pays. Parmi les millions de travailleurs et travailleuses qui portent le joug de l'esclavage, il y a une unité d'intérêt, indépendamment de leur langue et du statut sous lequel ils et elles sont né.es. Mais entre les exploiteurs et les exploité.es d'un même pays, il y a une guerre ininterrompue qui ne peut être résolue par aucun principe d'autorité et qui est enracinée dans les...

Continuer la lecture...